FLASH82.com - l'Info du Tarn et Garonne
retour accueil
A vous la parole
toutes les dépêches
Contactez nous
27 March 2017
Inscription newsletter :
Recherche dans les dépêches :
 
Dépêches ----------------  
21 Mars 13 - 19 mars 62 Norbert Maisonneuve prend la plume

 

 


" A l’exception de deux associations, qui sont d’ailleurs minoritaires, la commémoration du 19 Mars 1962 est ressentie comme une imposture pour toutes les associations d’anciens combattants.
Dans une guerre ‘’normale’’, une décision de cessez le feu, qui s’apparente à la notion d’armistice entre deux belligérants, est appliquée sur le champ de bataille par les troupes en présence et conduit à une interruption des combats et à la mise en œuvre d’un certain nombre de procédures, permettant notamment de préserver les populations.
Cette situation débouche ensuite soit sur la reprise des combats en cas de désaccord entre diplomates négociant la fin du conflit, soit sur un accord de paix entre les parties.
Dans le cas de l’Algérie, la situation est fort différente de cette procédure : la guerre n’en est pas vraiment une et l’adversaire n’a pas d’existence internationale légale.
En outre, compte tenu du caractère même de la ‘’guérilla’’, l’ennemi sur le terrain n’obéit à aucun commandement capable de faire appliquer un tel cessez-le-feu, d’autant plus qu’à l’époque, les affrontements armés sont devenus rares, en raison de la MISE HORS COMBAT de la plus par des REBELLES, sur le territoire des DEPARTEMENTS d’Algérie..
Le cessez-le-feu n’est donc mis en œuvre que par le Commandement Français, qui l’impose à ses troupes, avec toute la rigueur d’une organisation militaire conventionnelle.
L’armée Française reçoit en effet l’ordre de se regrouper dans ses cantonnements et de n’intervenir qu’en cas de légitime défense d’elle-même.
Le CESSEZ-LE-FEU est donc STRICTEMENT UNILATERAL et les ‘’ Combattants de la Onzième heure du F.L.N.’’ ont alors les mains libres pour se livrer à une application particulière du cessez-le-feu qui, en outre n’est PAS VALIDE par les INSTANCES DIRIGEANTES de la rébellion, réfugiées à Tripoli !!!
La DATE du 19 MARS 1962 a donc été le signal d’une PERIODE particulièrement DOULOUREUSE de la tragédie Algérienne, puisqu’il y a eu, A PARTIR de CETTE DATE et JUSQU’A l’EXODE MASSIF des EUROPEENS d’Algérie, AUTANT de VICTIMES CIVILES d’origine Européenne que durant toute la Guerre !!
Assassinats et enlèvements, qui avaient été pratiquement éradiqués, ont connue une VIRULENCE ACCENTUEE par la SAUVAGERIE et le Caractère irrationnel des actes commis.
A partir du 19 MARS 1962, la situation évolue rapidement.
Tandis que la population, Européenne comme nord Africaine, vit dans l’angoisse et la peur, les actions terroristes se multiplient qui pour le FLN l’heure du règlement de compte a sonné.
En ce qui concerne les harkis, Français de souche nord-africaine qui avaient le statut légal de supplétif de l’armée Française, combien de milliers sont morts (60.000 peut-être 150.000 ??) dans des conditions particulièrement atroces (égorgements, ébouillantements, écorchages vivants, émasculation etc..), sur un territoire encore Français, où stationne l’Armée dans les rangs de laquelle ils combattaient quelques semaines avant, avec des armes qui leur avaient été ensuite volontaires retirées !!
A ces morts s’ajoutent le massacre dans les douars de la population Nord-africaine, des européens le 23 mars 1962 à Bab el Oued et le 26 Mars rue d’Isly à Alger, le 5 Juillet à Oran etc..
593 militaires Français vont trouver la mort ou être portés disparus après le 19 Mars 1962 et jusqu’au 2 Juillet 1964
Ces exactions, ainsi que les assassinats ou les enlèvements de militaires Français, se poursuivront bien au-déla du 2 Juillet 1962, date à laquelle l’Algérie accède à l’Indépendance, sans que la France ne réagisse jamais, car pour le Gouvernement, la guerre est maintenant terminée.
Aujourd’hui encore, de nombreuses familles pieds-noirs ne savent toujours pas ce que sont devenus ceux des leurs qui ont été enlevés à cette époque là et qui ont été estimés, pour la seule population d’origine européenne , à 1.772 personnes enlevées dont 1.423 encore portées disparues à ce jour !!
Cinquante ans après, il faut que la vérité soit dite sur certains évènements qui ont fait l’objet de véritables campagnes de désinformation , et COMMEMORER le 19 MARS 1962 est un déni d’honneur, un oubli et une atteinte à la mémoire de toutes celles et toutes ceux qui sont mort après cette date.

Norbert MAISONNEUVE
(Extraits de Mémoire et Vérité de l’Association de Soutien à l’Armée Française)

  Les indiscrets de Flash82-------------------
25 Mars 17 - Cantines scolaires .....

25 Mars 17 - Mobilisation générale pour le Carnaval de Familles Rurales .....

24 Mars 17 - Repas + thé dansant le 2 avril à Réalville .....

23 Mars 17 - Gros derby le 31 mars à Albi .....

23 Mars 17 - Ciné-débat Power to change / La rebellion énergétique .....

23 Mars 17 - Carcassonne à Sapiac vendredi .....

23 Mars 17 - Ciné-débat : Les sentinelles le 24 mars .....

19 Mars 17 - Ciné-club OCTUBRE lundi 27 à 15h à l'Ancien Collège .....

17 Mars 17 - France - Galles ce soir à 21h à Sapiac .....

17 Mars 17 - Stage de danses traditionnelles le 19 .....

16 Mars 17 - Salon Z' Energies à Caussade .....



voir toutes les dépêches ...
    26 Mars 17 - Le point sur la mosquée .....

20 Mars 17 - Vincent Moscato le 30 mai .....

20 Mars 17 - Patrick Bruel le 02 juillet .....

19 Mars 17 - Le Jeu des 7 erreurs .....

Donnez votre opinion - Présidentielles, vous soutenez :
Jean-Luc Mélenchon
Marine Le Pen
Emmanuel Macron
Benoit Hamon
François Fillon
Aucun de ceux-là

Google