FLASH82.com - l'Info du Tarn et Garonne
retour accueil
A vous la parole
toutes les dépêches
Contactez nous
24 May 2017
Inscription newsletter :
Recherche dans les dépêches :
 
Dépêches ----------------  
01 Août 14 - Lettre d'un bachelier tarn-et-garonnais aux parlementaires

 

 


01/08

Madame la Députée,

Vous m’avez envoyé, le 6 juillet, une lettre pour me féliciter de ma mention Très Bien au baccalauréat. Vous m’avez souhaité « une belle poursuite de vos études, afin qu’elles vous conduisent au métier que vous souhaitez exercer ».
Hélas, cette poursuite d’étude risque de ne pas avoir lieu de sitôt. En effet, les études que je désirais poursuivre (en classe préparatoire) nécessitaient de coûteux frais d’internat, à hauteur de 4650 € par an, tout compris. La suppression de la bourse au mérite pour les bacheliers titulaires de la mention Très Bien, qui aurait presque financé la moitié des frais d’internat, compromet fortement cette perspective. Ma mère, chercheuse d’emploi handicapée, touchant le RSA, ne peut demander de prêt.
Ainsi, tout en étant, à 15 ans, le plus jeune bachelier de l’Académie, ma perspective la plus vraisemblable, à l’heure actuelle, est un redoublement (!). Aussi, je vous serai reconnaissant de vous mobiliser aux côtés des bacheliers 2014 et suivants, de leurs familles et de leurs soutiens en faveur du rétablissement de l’aide au mérite ou la mise en place d’un système équivalent, qui récompenserait les plus méritants et surtout leur permettrait de dépasser leur condition sociale par les études comme nos professeurs nous l’ont toujours laissé croire, ou du moins espérer.
Suis-je condamné à étouffer mon avenir dans l’œuf, sous prétexte que mes parents ne sont ni riches ni célèbres ? Est-il envisageable de renoncer aux plus méritants, au profit des plus aisés ? Est-il moral de faire des économies sur l’éducation ? J’en appelle à votre solidarité, et à celle de vos collègues, envers une population dont je fais partie, doublement méprisée par les législations : les jeunes des classes moyennes.
La suppression de cette bourse risque d’accentuer, encore, la fuite des étudiants, qu’ils soient futurs médecins, ingénieurs, chercheurs, vers des nations plus clémentes envers la jeunesse.
Respectueusement,

Guillaume THOMAS.

  Les indiscrets de Flash82-------------------
24 Mai 17 - Crazy Run Color jeudi 25/05 à Montricoux .....

21 Mai 17 - L'USM dominée en finale d'accession .....

20 Mai 17 - CINE CLUB : XENIA film grec (2014) Lundi 29 mai .....

20 Mai 17 - Jour de match .....

19 Mai 17 - Ciné-débat Notre Révolution intérieure .....

18 Mai 17 - 7 à lire, par Robert Linas .....

16 Mai 17 - Conférence sur l'Histoire de Montauban .....

16 Mai 17 - Portes ouvertes à la SPA dimanche 21 .....

15 Mai 17 - Infos billetterie finale à Bordeaux .....

15 Mai 17 - Tournoi de rugby à 5 le 24 juin .....

13 Mai 17 - Retour à Bordeaux 50 ans après .....



voir toutes les dépêches ...
    21 Mai 17 - Législatives : candidats 1ère circonscription .....

21 Mai 17 - Législatives : candidats 2ème circonscription .....

13 Mai 17 - Pierre Mardegan investi par " En Marche " .....

08 Mai 17 - Pléthore de candidats .....

Donnez votre opinion - Etes vous satisfait de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon ?
Oui
Non
NSP

Google