FLASH82.com - l'Info du Tarn et Garonne
retour accueil
A vous la parole
toutes les dépêches
Contactez nous
25 March 2017
Inscription newsletter :
Recherche dans les dépêches :
 
Dépêches ----------------  
18 Juin 15 - Brigitte Barèges : la riposte

 

 


Des procédures inutiles et vexatoires

Comme beaucoup d’élus de ma famille politique, je viens de subir une nouvelle épreuve d’une grande violence médiatique pour des faits totalement contestés.
C’est ainsi qu’après deux jours de garde à vue, je viens comme les 3 autres gardés à vue, d’être mise en examen et de me voir infliger le versement d’une caution de 100 000 euros.
Les faits qui remontent à la campagne des municipales sont exactement les mêmes que ceux qui ont donné lieu à l’arrêt du Conseil d’Etat, annulant l’inégibilité prononcée par le Tribunal Administratif sur mon élection de Maire. Deux collaborateurs, mon directeur de Cabinet, Stéphane Bensmaine, et un chargé de communication, Jean-Paul Fourment, licenciés en décembre 2013 pour faute, ont souhaité régler leurs comptes dans le cadre de deux contentieux prudhommaux actuellement en cours.
Il ressort de l’enquête en effet que c’est la même plainte de Jean-Paul Fourment qui a été relayée :
- d’une part, auprès de la Commission des Comptes de campagne, par Roland Garrigues, mon challenger aux municipales,
- et d’autre part, auprès de Madame le Procureur de la République par Valérie Rabault et Claude Mouchard, candidats sur cette même liste.
Il faut savoir que lors de la confrontation d’hier, Jean-Paul Fourment a reconnu qu’il n’avait jamais prétendu avoir bénéficié d’un emploi fictif.
Il a également indiqué que ce n’est pas lui qui avait déposé plainte mais qu’il a sur les conseils de son avocat (cabinet de Maître Phung et Caron du Barreau de Montpellier), remis le dossier à Madame Rabault et à Monsieur Mouchard, qui se sont chargés de l’apporter au Procureur… !
Il n’échappera donc à personne qu’il s’agit là d’un complot politique, et que Jean-Paul Fourment a été instrumentalisé par mes adversaires et par le principal média local, la Dépêche du Midi dont le rédacteur en chef Alain Baute est un ami intime de Stéphane Bensmaine, mon ex directeur de Cabinet.
Je dénonce l’orchestration scandaleuse de la procédure pénale par le Parquet, dans cette affaire, et ce, sur deux points :
1. La garde à vue était à la fois inutile et vexatoire. Il faut rappeler en effet que cette mesure exceptionnelle est utilisée pour permettre la préservation des preuves et éviter tout contact entre les protagonistes.
Force est de constater qu’un an et demi après les faits litigieux, toutes les investigations, auditions, perquisitions ont déjà eu lieu et que les preuves sont donc préservées.
Par ailleurs, en ce qui concerne mes deux principaux adversaires, Bensmaine et Fourment, il va de soi qu’ils ont eu largement le temps de se concerter et qu’il est tout à fait symptomatique de noter qu’ils étaient tous deux assistés, hier, dans le cadre de leur garde à vue par deux avocats de Montpellier…
Je regrette par contre, de n’avoir pu être confrontée à Stéphane Bensmaine ; je ne connais toujours pas à ce jour ses accusations calomnieuses ; ma mise en examen hier, aura au moins le mérite de me permettre d’accéder enfin au dossier et à l’enquête, et donc à ses dépositions.
Je dois enfin reconnaître que les conditions matérielles de ma garde à vue ont été tout à fait exemplaires contrairement à ce que semble indiquer la Dépêche du Midi.
2. Les réquisitions du Parquet sur le contrôle judiciaire à savoir sur le versement d’une caution sont tout aussi inutiles et vexatoires.
La caution n’est en effet sollicitée à titre exceptionnel que dans les hypothèses où la solvabilité du prévenu, ou bien le risque de le voir quitter le territoire, empêcherait de pouvoir recouvrer à son encontre (s’il était condamné par la suite), les amendes ou dommages et intérêts dus aux victimes. Je ne pense relever d’aucun de ces deux critères.
Le montant exorbitant même, des réquisitions du Parquet : 135 000 euros réduits à 100 000 euros par les juges d’instruction, visent en réalité à accréditer par la voie des médias, l’idée que les faits reprochés sont extrêmement graves au mépris de la présomption d’innocence et de la réalité du dossier.
J’observe enfin que ce type de procédure concerne quasi exclusivement des élus de Droite ; on se souvient des affaires Baudis, Woerth, de Maryse Joissains (Aix-en-Provence), de Gérard Trémège (Tarbes)… etc, etc.
Il s’agit pour moi d’un aveu de faiblesse de la part d’un gouvernement en perte de vitesse, un véritable abus de pouvoir dont je pense sincèrement qu’aujourd’hui les Montalbanais ne sont pas dupes.
Il s’agit notamment de me faire payer les échecs de la Gauche aux Municipales, aux Sénatoriales et aux Départementales. Je ne pense pas pour autant, que ce soit un gage de réussite pour mes adversaires, aux prochaines échéances.
Je vais donc relever appel de l’ordonnance rendue concernant la caution de 100.000 euros.
En ce jour du 18 juin, j’en appelle à une justice éclairée et indépendante qui va pouvoir reprendre objectivement l’examen de ce dossier dans le respect des droits de la défense et de son caractère contradictoire, et je l’espère aussi, dans la sérénité et le secret de l’instruction.

  Les indiscrets de Flash82-------------------
23 Mars 17 - Gros derby le 31 mars à Albi .....

23 Mars 17 - Ciné-débat Power to change / La rebellion énergétique .....

23 Mars 17 - Carcassonne à Sapiac vendredi .....

23 Mars 17 - Ciné-débat : Les sentinelles le 24 mars .....

19 Mars 17 - Ciné-club OCTUBRE lundi 27 à 15h à l'Ancien Collège .....

17 Mars 17 - France - Galles ce soir à 21h à Sapiac .....

17 Mars 17 - Stage de danses traditionnelles le 19 .....

16 Mars 17 - Salon Z' Energies à Caussade .....

15 Mars 17 - IN MEMORIAM .....

15 Mars 17 - Victor Del Arbol ce soir à la Femme Renard .....

12 Mars 17 - Salon du Livre de Nègrepelisse .....



voir toutes les dépêches ...
    20 Mars 17 - Vincent Moscato le 30 mai .....

20 Mars 17 - Patrick Bruel le 02 juillet .....

19 Mars 17 - Le Jeu des 7 erreurs .....

04 Mars 17 - Promotion pour Jean-François Carenco .....

28 Févr. 17 - Une start-up montalbanaise au Mobile World Congress de Barcelone .....

Donnez votre opinion - Présidentielles, vous soutenez :
Jean-Luc Mélenchon
Marine Le Pen
Emmanuel Macron
Benoit Hamon
François Fillon
Aucun de ceux-là

Google